l’Automne guette le solitaire

30 septembre 2008 Commentaires fermés sur l’Automne guette le solitaire

j’avance dans cette grande avenue parisienne, la nuit est tombée mais je distingue encore nettement les nuages du ciel
une très fine pluie rend l’air environnant soudainement perceptible et les réverbères offrent tout à coup leur flamme jaune sur la chaussée humide

l’allée s’embrase alors dans un Automne ruisselant qui imprègne sous les roues des carrosseries mobiles le macadam de la ville
les feuilles d’or et de bronze aspirent à une accalmie lorsque c’est finalement le vent qui les tire

elles s’envolent et virevoltent pour se déposer à tes pieds
toi solitaire qui croit faire l’Automne alors que c’est Lui qui d’année en année te façonne

Publicités

Les commentaires sont fermés.

Qu’est-ce que ceci ?

Vous lisez actuellement l’Automne guette le solitaire à JETER L'ENCRE.

Méta