d’un oriental en terre des droits de l’homme

17 janvier 2009 Commentaires fermés sur d’un oriental en terre des droits de l’homme

je n’ai pas bien compris ce à quoi l’on a pu assister ces trois dernières semaines…
les faits, les chiffres, les témoignages, les images en simultanés pendant vingt-deux jours.
je ne sais pas…

un sentiment d’impuissance, rien de nouveau.
une incompréhension, mais pas celle qui se dilue dans une vague préoccupation, non, une incompréhension profonde qui met mal à l’aise, qui dérange.
je ne sais pas…

mais il manque quelque chose de fondamental dans ce schéma, je ne sais pas. l’éveil d’une conscience collective, peut-être citoyenne. je ne sais pas. non, je ne sais pas mais quoi qu’il en a été, il en a relevé de la même passivité et de la même lâcheté dont l’homme peut cruellement faire preuve couramment dans l’histoire. enfin, je ne sais pas…

« je ne critique pas, non, je constate »… ce serait trop m’impliquer et puis de toute façon, je ne sais pas.

et c’est bien ce qu’il y a de plus terrible… vous ne voulez pas savoir.

Publicités

Les commentaires sont fermés.

Qu’est-ce que ceci ?

Vous lisez actuellement d’un oriental en terre des droits de l’homme à JETER L'ENCRE.

Méta