nu et décousu

17 mars 2010 Commentaires fermés sur nu et décousu

totalement nu devant ma glace
je me dis un jour que je suis pas trop mal
un autre, un peu banal

et puis je me regarde comme un étranger
comme une bête à quatre pattes dont je ne reconnais plus la griffe
une tête au sommet d’un long corps incommode
deux bras ballants pour la remettre en place, deux jambes pour qu’elle se déplace
c’est presque marrant

un peu poilu, un peu musclé, un peu tout nu

mais aujourd’hui je me rapproche
encore
droit dans les yeux
qu’est ce que je veux ?

demain toujours nu
mais des bras enlaçant
pourquoi pas elle ?

cette nuit seul, mais toujours nu
qu’est ce qui ne va pas ?
où est-elle ?

dans le noir face au miroir, j’essaie de voir
ce qu’il adviendra de moi
de ce bout de chair un peu bizarre
un peu poilu
un peu tout nu

qu’est ce qui ne va pas ?
où te crois-tu ?

une nuit à trois
mais toujours nu

finalement seul
sorti de douche, un peu mouillé
je goutte sur mes pieds
22 ans
qu’attends-tu de moi ?
presque 23

et puis après ?
fini de te contempler ?
les doigts dans le nez
tu ne ressembles à rien
qu’à ce que tu fais

je me rapproche
un peu plus près
balaie mes cheveux
yeux dans les yeux

que veux-tu me dire ?
ou me faire dire ?

Publicités

Les commentaires sont fermés.

Qu’est-ce que ceci ?

Vous lisez actuellement nu et décousu à JETER L'ENCRE.

Méta